Nouvelle aire de covoiturage inaugurée

inauguration_aire_covoit_tancarville

La nouvelle aire de covoiturage, située en contre bas du château de Tancarville, a été inaugurée ce lundi 26 octobre par François Lobit, Sous-préfet du Havre, Yves Delaune, Vice-président de la communauté de communes Caux vallée de Seine en charge du développement durable et David Sablin, Maire de Tancarville.

 

Le projet

Composé de 22 places de stationnement sur une surface de 620 m2, cette aire de covoiturage est située à proximité du pont de Tancarville, sur l’axe le plus passager du territoire à proximité d’un arrêt des lignes départementales Le Havre-Rouen.

Elle a été réalisée, par l’entreprise LEBRETON, avec une dimension environnementale très importante. Ainsi les stationnements ont été réalisés en sols perméables via un evergreen engazonné en lieu et place d’un enrobé classique. L’aspect paysager a été valorisé avec le maintien et l’entretien des talus plantés. Enfin l’aire a été conçue avec une place de stationnement aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et un nivellement du terrain pour une pente proche de 0%.

 

C’est la deuxième aire de covoiturage inaugurée par la Communauté de communes Caux vallée de Seine après celle de Bolbec/Saint-Jean de la Neuville en juin 2014. L’aménagement de ces infrastructures s’effectue selon un souhait de maillage global du territoire CVS. Les emplacements des aires actuelles et à venir (d’autres projets sont à l’étude pour 2016 et 2017) ont été définis par l’étude « déplacement » réalisée dans le cadre du SCOT du pays CVS. Elles viennent en complément des aires gérées par le Conseil Départemental.

 

Financement

Ce projet fait partie du dispositif Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) et fait partie des 4 actions prioritaires sélectionnées par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Ecologie (MEDDE) sur le territoire CVS. Il correspond aussi au premier projet TEPCV inauguré dans le cadre des financements alloués par TEPCV, à savoir 80 % de financement du ministère sur les 40 000€ TTC que représente l’aménagement de l’aire.

La CVS a investi  8 000€ et la commune de Tancarville a mis à disposition le foncier, permettant de réduire le coût d’investissement d’environ 15 000€ TTC.

 

Volonté politique

Bien que la CVS n’ait pas la compétence transport, réservée aux communautés d’agglomération, l’aménagement d’aires de covoiturage s’inscrit dans une volonté forte de la Communauté de communes Caux vallée de Seine d’offrir une alternative au transport individuel pour aller dans le sens du développement d’une mobilité durable.

La CVS a commencé par la mise en place d’abris à vélo sécurisés sur les sites intercommunaux accueillant du public, puis a aménagé des aires de covoiturage pour favoriser les déplacements groupés et ainsi diminuer le nombre de voiture sur les routes.